Station météo Sencrop

« Un outil pour optimiser les conditions d’épandage »

Installé dans le Nord sur une exploitation de type polyculture-élevage bovin allaitant, Valentin Delattre utilise depuis un an les données météo Sencrop pour piloter ses chantiers. Rencontre.

Il y a un an, Valentin Delattre découvre la station connectée Sencrop chez un ami équipé. Convaincu de l’intérêt de cet outil, il en rapporte l’idée au sein de la cuma du Pevele, qui se lance à son tour. « La station a été achetée par la cuma et chaque adhérent paie un abonnement pour accéder aux données » explique Valentin Delattre. « Mais ce qui est intéressant, c’est que via cet abonnement, les adhérents ont aussi accès aux données des autres stations environnantes. »

Une caractéristique qui n’est pas sans rappeler les valeurs d’échange du réseau et qui intéresse beaucoup l’Earl Delattre, qui repose sur deux sites de production distants de 15 km. « Selon les barrières naturelles, les conditions peuvent être différentes d’un site à l’autre. Ce maillage de stations connectées nous permet d’avoir une vision précise des conditions météo des différentes parcelles. »

Au quotidien, les données de la station sont utilisées pour piloter les chantiers de pulvérisation, « grâce aux alertes programmables d’hygrométrie. Pulvériser au meilleur moment permet de réduire la dose de phytosanitaire appliquée tout en ayant la même efficacité ». Plus généralement le suivi pluviométrique « nous indique si nous pouvons aller dans les parcelles ou non. Un adhérent va se lancer dans le Bio et la station sera un atout précieux pour ses passages de bineuse. » Par ailleurs, la station limite aujourd’hui au sein de la cuma les réservations de matériels sans utilisation à cause de la météo. « Un gros plus pour l’organisation du groupe ! »

Au final, « ça vaut le coup ! Le prix d’achat de la station (350 € pour un modèle avec anémomètre) est raisonnable pour une cuma, et l’abonnement de 100 €/an est vite amorti avec les chantiers de pulvérisation et les réductions de dose. »

« C’est l’avenir, un atout pour optimiser la consommation de phytosanitaire sur l’exploitation en ayant le moins de pertes possible. »

Rejoignez le réseau!

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir un devis.

Gagnez en précision locale dans vos interventions

Economisez des passages de pulvé, déplacez vous seulement si le conditions sont optimales et le vent faible et n'intervenez que si nécessaire : les données locales qui remontent en temps réel de votre station sont précieuses au moment de décider de vos interventions face au risque de maladies.

  • Liez vos déclenchements à une information ultra-locale
  • Faites les bons choix agronomiques au bon moment
  • Équipez-vous et votre CUMA de station mobile à prix très accessible

Mutualisation du matériel

Grâce à cet outil collaboratif, chaque CUMA peut se créer un réseau entre membres et mailler son territoire. Travailler ensemble autour de la donnée météo, en temps réel, pour prendre les bonnes décisions au bon moment. La CUMA peut s'équiper du matériel et chaque membre est libre de s'abonner, et d'accéder aux stations du réseau.


Gain de temps dans l'organisation au quotidien

Grâce à l'application centralisant les stations, visualisez en un coup d’œil les informations clés, remontées toutes les 15 minutes des parcelles, pour mieux décider. Tout en travaillant sur le même réseau, chacun peut créer ses propres alertes et décider de ses interventions.

Des membres de CUMA témoignent

"Ça me permet de couper et de voir si je peux me permettre sous 8 jours de rentrer mon foin."

- F. Doudon, éleveur et viticulteur

"J’ai un SMS d’alerte lorsque la vitesse du vent descend en dessous de 10 km/h pendant plus de 30 minutes.”

- C. Jaquin, Vigneron coopérateur en Auvergne-Rhône-Alpes